Grand succès pour la journée de réflexion autour du bien-être au travail organisée par la PAW

Grand succès pour la journée de réflexion autour du bien-être au travail organisée par la PAW

Lundi 10 octobre 2022, une réunion de travail réunissant une cinquantaine de personnes représentant 40 ALE s’est tenue à Esneux.

Grâce à la collaboration de l’ALE locale, la PAW, organisatrice de l’événement, a pu compter sur la présence de la Ministre Morreale. Présente en début d’après-midi, la Ministre a ouvert la réunion par un discours vantant les mérites des ALE et de leurs sections titres-services.

La Ministre a lancé l’après-midi de réflexion par un discours vantant les ALE et leurs sections TS.

Morceaux choisis:

  • La Ministre a remercié les ALE-TS présentes, en précisant qu’elle se rendait bien compte que celles-ci sont aux antipodes des grosses sociétés commerciales.
  • Après un rappel de ce que doit constituer la mesure TS (accès à un travail légal pour des travailleurs précarisés et augmentation de leur bien-être au travail), la Ministre a félicité les ALE pour leurs efforts dans le but d’offrir à leurs travailleus.es un job de qualité.
  • La Ministre a rappelé que le GW offrait des « chèques permis de conduire ». Cette mesure, ouverte aux 150 premier.e.s inscrit.e.s permet aux travailleuses et travailleurs TS de suivre des cours théoriques et pratiques en vue de l’obtention du permis de conduire. Vit’ale a prévenu ses travailleuses et une s’est inscrite pour la session en cours.
  • L’augmentation du titre-service à 9,5 ou 10€ était sur la table du conclave budgétaire régional, mais n’a pas été retenue. La Ministre promet de revenir à la charge au plus vite, lors d’un ajustement ou en 2023 pour le budget 2024. La Ministre prévient : les profits supplémentaires liés à une éventuelle augmentation devront profiter pour moitié directement aux travailleuses.
  • La RW va verser aux entreprises TS 450€ par ETP. La Ministre espère que cette somme sera versée en 2022 encore. Cette somme devra INTEGRALEMENT servir à la mobilité des travailleuses (via par ex. une augmentation des frais de déplacement). Les modalités de versement vers les travailleuses devront être négociées entre Direction et syndicats.

La journée s’est poursuivie par diverses interventions toutes plus intéressantes les unes que les autres.

  • Form TS, représenté par Madame Sabine Ternovszky, a offert une large présentation du monde de la formation des aides-ménagères wallonnes. Entre nouvelles obligations et éventail de formations très large, les membres de la PAW présents ont pu en apprendre beaucoup.
Madame Sabine Ternovszky (Form TS)
  • L’après-midi s’est poursuivie par une intervention très appréciée de M. Vandeplas, responsable de Coala asbl. M. Vandeplas a abordé beaucoup de sujet, principalement celui de l’Accueil Temps Libre. Au-delà de l’organisation pratique du “No Man’s Land” que constitue la pause méridienne dans les écoles, M. Vandeplas a beaucoup discouru et ouvert la réflexion quant à l’estime des prestataires dans les écoles. De courageux prestataires dont le travail n’est que trop rarement reconnu par les différents intervenants du monde scolaires (corps enseignant, direction, parents, élèves…). Une réflexion à laquelle la PAW n’est pas insensible. D’ailleurs, notre gestionnaire de formations, Mme Leïla Bhanji, planche déjà sur un dossier de reconnaissance d’une formation qui aurait pour sujet “l’estime de soi” et qui ciblerait tout particulièrement les prestataires écoles.
  • L’Ale de Crisnée membre du C.A. de la PAW, via son directeur Hervé Léonard, a présenté ses différentes initiatives visant à offrir une meilleure qualité de travail et de vie à ses travailleuses et à ses prestataires ALE. Entre aide à la mobilité grâce au prêt de vélos électriques, soutien et écoute permanente aux travailleurs, valorisation de leur travail et aide à la reconversion professionnelle, l’ALE de Crisnée a prouvé sa proactivité et son humanité. Présents également pour témoigner, des prestataires et travailleurs crisnéens ont fait part de leur expérience vers un mieux-vivre. Les ALE comme on les aime.
Hervé Léonard, directeur de l’ALE de Crisnée, et des travailleurs de l’ALE.

La Plateforme des ALE Wallonnes remercie sincèrement tous les intervenants présents lors de cet après-midi de réflexion. Une première pour la PAW, qui en appelle certainement d’autres à l’avenir.

N’hésitez pas à nous faire part de votre retour et de l’expérience vécue lors de cette journée en commentaire ou via un mail à info@plateformedesalewallones.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *