Une rentrée synonyme de retour à la vie – presque – normale

Une rentrée synonyme de retour à la vie – presque – normale

Voilà déjà 18 mois environ que la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 rythme nos vies et le quotidien des ALE, « traditionnelles » comme « TS ». Ceci écrit, cette rentrée 2021 s’annonce sous de meilleurs auspices que celle vécue un an plus tôt.

Sur le plan privé comme sur le plan professionnel, les mesures dictées par nos différents gouvernements se font moins contraignantes. Et même si les habitudes des Belges ont changé depuis le début de la crise et au gré des différents confinements, il est heureux de constater que nos secteurs connaissent aujourd’hui un taux d’activité presque revenu à la normale.

Le retour de C.A. en présentiel

Pour la PAW également, et son Conseil d’Administration, cette rentrée a donné des signes encourageants de reprise. Ainsi, ce 14 septembre, pour la première fois depuis le mois de février 2020, les membres du Conseil d’Administration ont pu tenir une réunion « en présentiel », laquelle a été organisée à l’ALE de Namur, le siège social de la Plateforme.

Une réunion qui a permis de nombreux échanges et de définir les grands dossiers de la « saison » 2021-2022. Mais qu’on ne s’y trompe pas : même dans l’obligation de ne se réunir que par écrans interposés pendant plus de 18 mois, les différents représentants des ALE faisant partie du C.A. de la PAW n’ont eu de cesse d’œuvrer dans l’intérêt de leurs membres.

De belles avancées en 2020-2021

A coups d’interpellations, de propositions, de courriers, tant à destination de la Ministre Morreale que du Forem, la Plateforme a sollicité et obtenu de belles avancées, dont nous vous avons régulièrement informé via notre newsletter ou notre site. La plus importante de celles-ci réside sans aucun doute dans l’assouplissement des conditions d’inscription en ALE, qui permet aux ALE en manque de « main-d’œuvre » de contacter un nombre de leurs concitoyens bien plus conséquent en vue d’une inscription en ALE. Ceci dans le but, nous ne l’oublions pas, de satisfaire un maximum d’utilisateurs.

Car l’ALE, en plus de constituer un retour sur le chemin de l’emploi pour les personnes qui en sont éloignées, c’est aussi un tas de services rendus à la population.

Fort des différentes victoires obtenues en 2020-2021, la PAW est plus que jamais décidée à mener d’autres combats en 2021-2022, une année qui sera sans aucun doute charnière sur le marché de l’emploi comme au niveau du fonctionnement futur des ALE à proprement parler.

Michaël Houwaert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *